Arsenal vs Bayern Munich: TV, live stream & preview

first_imgArsenal and Bayern Munich face the toughest test of their preparations for the new campaign yet as they face off in the USA to kick-start a stacked and hectic warm-up schedule.The Gunners and the Bundesliga champions will square up at Dignity Health Sports Park, the home of the LA Galaxy, in their first match of the 2019 International Champions Cup.Unai Emery’s side came through their first fixture in America on Monday in good form against the Colorado Rapids, despite the ongoing saga of captain Laurent Koscielny’s refusal to play as he attempts to force a move away from the Emirates Stadium. Article continues below Editors’ Picks Emery out of jail – for now – as brilliant Pepe papers over Arsenal’s cracks What is Manchester United’s ownership situation and how would Kevin Glazer’s sale of shares affect the club? Ox-rated! Dream night in Genk for Liverpool ace after injury nightmare Messi a man for all Champions League seasons – but will this really be Barcelona’s? Bayern meanwhile could very well blood their one of their new superstar signings, French World Cup winner Benjamin Pavard, following his arrival at the Allianz Arena, though international team-mate Lucas Hernandez has remained behind to continue his recovery from surgery. Game Arsenal vs Bayern Munich Date Thursday, July 18 / Wednesday, July 17 Time 4am BST / 11pm ET TV Channel, Live Stream & How To Watch In the US, the match can be watched live on ESPN2 and will be streamed on ESPN Deportes+. US TV channel Online stream ESPN2 ESPN Deportes+ In the UK, the match will be shown on Premier Sports 1 and livestreamed on Premier Sports HD. UK TV channel Online stream Premier Sports 1 Premier Sports HD Squads & Team News Position Arsenal squad Goalkeepers Leno, Martinez, Macey Defenders Bellerin, Jenkinson, Chambers, Sokratis, Mustafi, Holding, Mavropanos, Medley, Monreal, Kolasinac, Thompson, Maitland-Niles Midfielders Xhaka, Burton, Olayinka, Mkhitaryan, Ozil, Nelson, Smith Rowe Forwards Martinelli, Saka, Aubameyang, Lacazette, Nketiah, John-Jules Major names aside from Koscielny to be missing for Arsenal include Alex Iwobi and Mohamed Elneny, both of whom are on Africa Cup of Nations duty.Otherwise, Unai Emery has brought a blend of strength, experience and youth as he looks to lead the Gunners to victory. Position Bayern Munich squad Goalkeepers Neuer, Ulreich Defenders Kimmich, Pavard, Sule, Boateng, Alaba Midfielders Thiago, Goretzka, Martinez, Sanches, Tolisso, Davies  Forwards Arp, Gnabry, Coman, Lewandowski, Muller New signing Lucas Hernandez is, as mentioned, the major absentee for Niko Kovac’s side, following knee surgery, but the former Frankfurt boss has otherwise named a strong squad.Alphonso Davies, who was not originally included in the travelling party, has reversed his decision to sit out the tour following Gold Cup duty with Canada, and will link up with the rest of his team-mates in California.Match Preview Pierre-Emerick Aubameyang Arsenal 2019-20With their pre-season campaign up and running with a convincing victory against the Colorado Rapids, Arsenal will face a much sterner test when they clash with Bundesliga champions Bayern Munich in their first game of the 2019 International Champions Cup.The Gunners, who have seen their preparations become embroiled in turmoil following captain Laurent Koscielny’s decision to boycott their tour of the USA as he attempts to push through an exit from the Emirates Stadium, ran out 3-0 winners in a friendly encounter at Dick’s Sporting Goods Park earlier this week.Unai Emery will hope to put the issues back in London behind his squad over the next week as they criss-cross North America to face Fiorentina in North Carolina and Real Madrid in Washington D.C.First up however is arguably the biggest threat of the three, with Niko Kovac’s side running hot after a domestic double in Germany last season.The Bavarian giants were slow to start in 2018-19 and their manager, the former Eintracht Frankfurt boss, was continuously linked with an early exit from the Allianz Arena.He subsequently delivered the goods however, and with the addition of French World Cup-winning pair Lucas Hernandez and Benjamin Pavard, has set around bolstering an already fearsome side.Arsenal meanwhile are arguably yet to get seriously started on the recruitment front, save for the arrival of Gabriel Martinelli – and with deals for Celtic’s Kieran Tierney and Crystal Palace’s Wilfried Zaha still very much in the air, a strong showing from their current crop would go some way to assuaging the fears of fans hoping for a stronger season, despite last year’s excellent Europa League exploits.last_img read more

Publication du rapport de vérification opérationnelle

first_imgLe vérificateur général Micheal Pickup a rendu public aujourd’hui, 29 mai, son rapport de vérification opérationnelle de 2018. Il contient trois chapitres. Premier chapitre : programmes de subventions. Le vérificateur général a examiné la gestion d’environ 45 millions de dollars affectés à divers programmes de subventions des ministères de l’Agriculture, des Communautés, de la Culture et du Patrimoine, et des Ressouces naturelles. Voici les principales conclusions :– dans l’ensemble, les ministères ont suivi leurs politiques régissant l’attribution et le versement des subventions; — les ministères doivent s’efforcer de mieux gérer les risques liés à l’administration de programmes efficients, y compris la manière dont les subventions sont pensées et organisées; — les ministères doivent s’efforcer de mieux énoncer leurs attentes et d’indiquer clairement ce que les programmes doivent accomplir, pour ensuite pouvoir mesurer les résultats réels par rapport aux attentes énoncées.« Même si les mesures de contrôle sur les 45 millions de dollars versés sous forme de subventions ont été suffisamment efficaces, les ministères doivent mieux déterminer ce que les dépenses doivent permettre d’accomplir. On pourra ainsi comparer de manière utile les résultats obtenus en fonction de l’argent dépensé et des attentes exprimées », indique M. Pickup. Deuxième chapitre : établissements correctionnels. Nous nous sommes penchés sur la manière dont le ministère de la Justice gère les risques pour la sûreté et la sécurité d’environ 500 détenus et de près de 600 employés qui se trouvent dans les quatre établissements correctionnels pour adultes. Voici les principales conclusions :– le ministère ne dispose pas d’une politique globale de gestion des risques pour la sûreté et la sécurité des personnes qui vivent et travaillent dans les quatre établissements correctionnels pour adultes, et de celles qui s’y rendent à titre de visiteurs; — dans certains cas, les politiques et les pratiques du ministère n’ont pas été suivies. Par exemple, l’approbation nécessaire à l’isolement n’était pas toujours versée au dossier des détenus; — des faiblesses ont été décelées dans le processus d’embauche et dans la formation continue. Par exemple, des employés ont été embauchés sans vérification du casier judiciaire et une formation obligatoire, comme Understanding and Responding to Mental Illness, n’a pas toujours été suivie. « Les Néo-Écossais comptent sur le ministère de la Justice pour bien gérer les risques pour la sûreté et la sécurité dans les quatre établissements correctionnels pour adultes, souligne M. Pickup. L’examen a permis de constater que le ministère avait du travail à faire pour démontrer qu’il s’acquitte de cette responsabilité. Il doit agir rapidement pour remédier aux lacunes dans les secteurs clés, notamment dans ses pratiques de dotation en personnel. » Troisième chapitre : Programme d’exécution des ordonnances alimentaires. L’examen s’est penché sur les ordonnances du tribunal portant sur les pensions alimentaires pour le conjoint et l’enfant, y compris près de 55 millions de dollars recueillis en 2017-2018 et plus de 60 millions de dollars en montants impayés accumulés depuis l’adoption du programme, afin de déterminer si elles sont contrôlées et appliquées adéquatement. Voici les principales conclusions :– le déménagement du programme à New Waterford en 2013 a causé de graves problèmes et pertes de personnel, y compris une réduction des efforts globaux d’exécution durant les années qui ont suivi le déménagement; — le programme n’a pas appliqué les ordonnances du tribunal comme il devait le faire. Parmi les anomalies remarquées, notons le fait de prendre trop de temps pour agir et de négliger de prendre des mesures supplémentaires d’exécution qui étaient pourtant à la disposition des agents du programme; — le programme présente des faiblesses dans ses pratiques de ressources humaines. On remarque, entre autres, qu’il n’y a pas de processus normal d’orientation des nouveaux employés, qu’il n’y a pas de programme de formation pour orienter les employés dans l’exercice de leurs fonctions, et qu’il n’y a pas de plans annuels de travail ni d’évaluations annuelles du travail. « Le Programme d’exécution des ordonnances alimentaires a eu beaucoup de difficulté à percevoir les montants qui lui étaient dûs et, en 2017, plus de 60 millions de dollars en paiements ordonnés par les tribunaux restaient impayés, précise M. Pickup. Il faut remédier rapidement aux faiblesses notées dans notre vérification, car le programme doit mieux gérer la manière dont il achemine l’argent vers les gens qui en ont besoin, comme l’ordonne le tribunal. » Le rapport contient 24 recommandations qui ont toutes été acceptées par le gouvernement. Le rapport intégral, un résumé et une vidéo de deux minutes pour chacun des trois chapitres se trouvent au http://www.oag-ns.ca (en anglais seulement).last_img read more